Archive pour avril 2008

Le conte populaire:

Samedi 5 avril 2008

Cendrillon

Définition

Le conte fait partie de la grande famille de la littérature orale.
Celle-ci englobe aussi :
- l’épopée: narration poétique d’actions héroïques (aventure héroïque)
- la saga: récit des traditions historiques et mythologiques des Scandinaves. C’est un récit à caractère    quasi mythologique racontant des histoires d’une famille sur plusieurs générations.
- le mythe: récit fabuleux à caractère religieux et le plus souvent d’origine populaire, dont l’action et les    héros ont une valeur symbolique (sens figuré: chose qui n’a pas d’existence réelle)
- la devinette: question dont il faut trouver la réponse 
- la légende: récit merveilleux et populaire (histoire déformée par l’imagination)
- la fable: récit imaginaire. C’est un petit récit en vers qui cache une moralité sous le voile d’une fiction.

Le conte est un genre narratif, contrairement à la devinette, au proverbe ou à la comptine. Il est aussi délibérément fictif, contrairement à la légende et la saga qui se présentent comme véridiques. Contrairement au mythe, le conte de tradition orale a pour cadre narratif principal le monde des hommes, même si celui-ci, notamment dans le cas des contes merveilleux, est souvent en contact avec l’autre monde des morts, des esprits, du petit peuple ou des dieux.

Si on le considère en tant qu’art du spectacle, le conte peut être associé aux arts du « spoken word », du chant, de la palabre ou du boniment.

Source de l’article : wikipédia